Comment recruter la génération Z ? Tout sur leurs attentes dans notre étude « Promo 2021 »

Le rapport de l’étude “Promo 2021” menée par iCIMS au premier semestre 2021 met en lumière les attentes des jeunes diplômés pour aider les équipes RH à attirer, engager, recruter et développer les profils issus de cette nouvelle génération de talents. Il est clair que les opportunités sont nombreuses mais ces attentes sont-elles toujours alignées avec celles des recruteurs ? Il serait temps d’évaluer et d’adapter votre processus de recrutement pour être en phase avec ce que veulent ces jeunes entrants sur le marché du travail.

Voici donc en exclusivité quelques points forts révélés par notre étude « Promo 2021 ». Et pour obtenir l’intégralité des résultats et des actions à mettre en place rapidement pour recruter les jeunes de la génération Z, téléchargez le rapport complet ici.

La GenZ, un vivier de talents à cultiver

Alors que les jeunes diplômés constitueront sans doute la grande majorité des équipes de demain, et seront les futurs managers des organisations, recruter les meilleurs talents (et les fidéliser) est un enjeu clé des ressources humaines. L’étude a également été déployée auprès de 500 RH outre-Atlantique dont 60% affirment ouvrir des postes de premier niveau à la rentrée.

Pourtant, la crise aura marqué cette génération qui n’est que très peu optimiste quant au fait de rapidement trouver un emploi après leurs études – 87 % des étudiants français interrogés – et certains envisagent même de reprendre des études ou de partir voyager avant d’entrer dans le monde du travail. Il faudra donc, pour attirer l’attention de ceux qui se lancent et recruter les meilleurs, poster vos opportunités d’emploi sur les plateformes les plus populaires avec cette GenZ. Ce qui inclue notamment les jobboards mais aussi les sites carrières, très visités, en leur adressant les bons messages.

Une génération en quête d’interactions sociales

C’est non sans surprise que les membres de cette génération, que l’on appelle communément les Digital Natives, ne sont pas intéressés par des expériences de travail en tout virtuel. En effet, seulement 3% des étudiants veulent travailler à temps complet en télétravail tandis que 20% veulent retourner tous les jours au bureau. Les raisons de ces préférences varient mais la pandémie a clairement renforcé le besoin d’interactions sociales et de construire des relations autrement que face à un écran. C’est donc vers un modèle hybride que l’on se dirige.

Ce sera certes un nouveau défi à intégrer pour les RH à l’heure où le télétravail est devenu la norme. Les entreprises doivent envisager le futur post pandémie et organiser le retour au bureau en proposant des solutions flexibles, la clé pour attirer les profils de jeunes diplômés.

La vidéo devra trouver sa place dans le recrutement auprès des candidats

La technologie vidéo s’est fait une place de choix dans les processus de recrutement : marque employeur, présélection, entretien à distance, elle est présente à toutes les étapes. Convaincus par ses nombreux bénéfices, les RH y voient un moyen de réduire drastiquement le temps de la présélection et ainsi d’accélérer le processus pour recruter plus vite les meilleurs talents. Tandis que les candidats préfèrent se présenter de visu plutôt qu’en vidéo. C’est tout un travail d’éducation – que l’on pensait pourtant acquis pour ces fervents utilisateurs de la vidéo dans leur quotidien – que les RH vont devoir engager.

A contrario d’autres outils digitaux comme le recrutement par SMS sont plus qu’attendus par les nouveaux entrants sur le marché du travail. Ils facilitent non seulement la relation avec les recruteurs par une approche plus directe – même si automatisée – mais simplifie aussi la communication. Les recruteurs peuvent entrer en contact avec les candidats à tout moment et où qu’ils soient. Les étudiants sont particulièrement à l’aise à l’idée de communiquer de cette façon avec les recruteurs pour programmer un entretien, connaître l’avancement de leurs candidatures et recevoir une potentielle offre d’embauche. Le recrutement par messagerie instantanée pourrait bien se démocratiser dans les mois à venir.

Miser sur les sites carrières pour attirer cette génération

Ce n’est pas un scoop mais les candidats cherchent à en savoir plus sur votre entreprise en ligne avant de postuler, Internet étant devenu la source d’informations numéro un. L’étude « Promo 2021 » d’iCIMS confirme que cela est particulièrement vrai pour la génération Z. Les demandeurs d’emploi âgés de 18 à 24 ans passent 40 % plus de temps à examiner la présence en ligne d’un employeur potentiel que ceux de plus de 25 ans.

Les entreprises doivent communiquer sur leur marque, mettre en avant leur culture, leurs valeurs et illustrer leur engagement en matière de diversité, d’équité et d’inclusion par le biais des réseaux sociaux et des sites carrière.

Bien entendu, il est également important de soutenir les paroles par des actions. 72% des jeunes diplômés s’attendent fortement à ce que les entreprises s’engagent pour un recrutement plus équitable et y prêteront attention à tout au long de leur parcours candidat.

——-

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez tous les chiffres dans notre étude complète « Promo 2021 »

 

Back to top

Receive the latest iCIMS thought leadership directly to your email.

Privacy Notice

Subscribe to the iCIMS blog today

Sign up

The latest from iCIMS

Explore categories