• English
  • English (UK)
  • Español
  • Français
  • Italiano
 

Seulement 2 % des futurs diplômés sont ouverts au 100 % télétravail

« Promo 2021 », la dernière étude d’iCIMS révèle que les jeunes diplômés de la génération Z accordent beaucoup d’importance à la communication directe et aux relations de travail en présentiel.

Paris, le 18 mai 2021 – Ils seront parmi les profils les plus recherchés par les professionnels des ressources humaines : les jeunes diplômés. Pourtant les recruteurs ont souvent du mal à évaluer leurs attentes et donc à aligner leurs opportunités avec la demande. C’est pour cela que chaque année, iCIMS, l’éditeur de solutions SaaS de recrutement, mène une étude sur les attentes des étudiants prêts à entrer sur le marché du travail. Les résultats de cette 6ème édition, “Promo 2021”, sont sans appel : les jeunes diplômés ne veulent pas d’un monde du travail virtuel. Deux tiers d’entre eux aspirent à travailler dans un bureau et non pas en télétravail pour leur premier poste et 90% préféreraient se présenter en personne devant un recruteur plutôt qu’en visioconférence.

“Les étudiants qui seront diplômés en 2021 arrivent sur un marché de l’emploi où chaque aspect du travail est remis en question”, affirme Jewell Parkinson, DRH Groupe chez iCIMS. “D’un côté, le besoin de flexibilité est devenu crucial pour tous, mais de l’autre, la génération à venir aspire à développer de véritables relations sociales et à s’immerger dans une culture d’entreprise qui lui permettent d’apprendre de ses collaborateurs et managers, ce qui n’est pas chose facile à distance. Les entreprises doivent tenir compte de ces évolutions des modes de travail pour déterminer leur stratégie de recrutement et ainsi attirer, engager, recruter et développer les meilleurs talents.”

Si les entreprises continuent d’adapter leur stratégie RH post-pandémie, les attentes des jeunes diplômés elles aussi ne cessent d’évoluer. Voici ce que le rapport nous apprend :

  • Les outils de recrutement digitaux doivent soutenir les relations humaines. La majorité des jeunes diplômés préfèreraient avoir l’opportunité de se présenter lors d’un entretien physique plutôt qu’à travers un écran (80% des répondants). Alors que la crise sanitaire a accéléré la digitalisation du recrutement, et que la majorité des RH ont prévu d’intégrer les entretien vidéo à leur processus, l’enjeu principal pour les années à venir sera d’éduquer les candidats à ses nouvelles pratiques en valorisant les avantages de la vidéo.
  • Diversité, équité et inclusion (DEI) : les nouvelles préoccupations de la genZ. Parmi les étudiants sondés, 72% attendent de leur futur employeur un engagement certain en matière de diversité que ce soit dans les pratiques de recrutement ou dans la culture de l’entreprise. 58 % aimeraient même en savoir plus à ce sujet au cours de l’entretien de recrutement. Les marqueurs les plus forts pour les jeunes diplômés qui démontrent qu’une entreprise est engagée dans la diversité sont : ses processus de recrutement, la composition de son équipe dirigeante et les actions ou initiatives déployées en interne.
  • Les viviers de Talents sont mal gérés. Les RH se concentrent sur la recherche de candidats pour remplir les postes à pourvoir, et seulement 28% se concentrent sur le maintien d’un vivier de candidats à long-terme, alors qu’on sait qu’il faut en moyenne plus de 6 semaines pour trouver le bon candidat et que le turnover pour ces rôles junior atteint les 57%. Ce manque de proactivité peut entraîner des déficits en matière de compétences et une pénurie de talents dans l’entreprise.

Les résultats de cette 6eme étude “Promo 2021” sont basés sur un échantillon représentatif plus 1000 des étudiants français, anglais et américains, interrogés en avril 2021. Pour lire l’étude complète et la méthodologie, cliquez ici.

About iCIMS

iCIMS is the talent cloud company that empowers organizations to attract, engage, hire, and advance the right talent that builds a diverse, winning workforce. iCIMS accelerates transformation for a community of more than 4,000 customers, including 40 percent of the Fortune 100.